• Français
  • English

Objets et aspects matériels de la guerre

Les profondes évolutions de la guerre sur la longue durée s’expliquent d’abord par des bouleversements matériels : de nouvelles armes, plus précises, plus létales, provoquent un nombre croissant de victimes et la massification des conflits. Les objets plus banals rythment le quotidien des soldats (de l’uniforme endossé aux simples numéros d’identité, du sifflet des officiers aux objets façonnés) et lient le front et l’arrière (correspondances, colis, jouets). Le conflit terminé, ces objets deviennent les traces les plus tangibles de ce qui s’est passé. Ils permettent l’identification, matérialisent le souvenir. Le développement récent de l’archéologie funéraire et une demande sociale grandissante d’individualisation des victimes conduisent à la redécouverte de ces objets enfouis. Vecteur d’une émotion aussi bien pour les proches que pour les témoins, ils sont exposés et témoignent de l’expérience de guerre. L’objet est enfin une trace symbolique : les décorations fièrement portées ou exposées par les anciens combattants rappellent le sacrifice et l’héroïsme tout comme les objets-monuments ou les collections personnelles ou muséales.