• Français
  • English

Raphaëlle BRANCHE

Raphaëlle Branche est professeure d’histoire contemporaine à l’université de Rouen. Elle travaille sur les violences en situation coloniale et plus particulièrement en temps de guerre. Elle a notamment publié La torture et l’armée pendant la guerre d’Algérie, 1954-1962 (Paris, Gallimard, 2001) et, avec Fabrice Virgili, Viols en temps de guerre (Paris, Payot, 2011)/Rape in Wartime (Palgrave Macmillan, 2012). Ses travaux actuels portent sur la transmission familiale de l’expérience guerrière.