• Français
  • English

Venise, la Casa d'Oro

Venise, la Casa d'Oro
Crédits : Droits réservés LabEx EHNE et Lycée Colbert Paris
Titre : 

Venise, la Casa d'Oro dit aussi Ca’ d’Oro

Identifiant : 
234
Type : 
photographie
Collection : 
Fonds Colbert
Format : 
photographie positive sur verre ; 85 x 100 mm.
Auteur : 
Giorgio Sommer (1834-1914), date de la photographie estimée avt. 1881
Éditeur : 
Radiguet et Massiot. Paris
Édition : 
à renseigner
Lieu : 
Europe > Italie > Venise
Sujet : 
Vue urbanistique
Venise
Ca’ d’Oro
Grand canal
Palais
Renaissance
Monument
Tourisme
Description : 

Cette vue représente la Ca’ d’Oro sur le Grand Canal de Venise, un édifice aujourd’hui majeur du début du xve siècle, dont deux architectes sont connus pour avoir travaillé au fameux Palais des Doges. Le plus intéressant concernant ce cliché pourrait être la description qui en est faite dans les propositions de conférences du guide d’utilisation des plaques de verre servant aux projections lumineuses par Georges Renaud :

Voici…
la Casa d'Oro (89)
(ou Cà d'Oro), c'est à-dire la «  Maison d'Or », d'une décoration admirablement riche et le plus élégant des palais du style ogival du xvie siècle. Le portique du rez-de-chaussée est la partie la plus ancienne du bâtiment; il date de i3!.9. Malheureusement, tout cela a été défiguré par les restaurations. La Casa d'Oro a appartenu à la Taglioni dans les temps modernes.
Dans le profond silence de la nuit, on ne perçoit que le bruissement d'une gondole qui glisse et le cri monotone, sonore, du lointain gondolier, au tournant d'une rue. d'un canal, veux-je dire, pour prévenir les autres gondoliers, dissimulés par le tournant.
Nous voyons apparaître
Le Pont du « Rialto » (90), 

Le guide passe alors à la plaque concernant le pont du Rialto. (cf. Renaud, 1893, p. 48)

Bibliographie : 

Raoul de Lagenardière, 33 jours en Italie (13 avril – 16 mai 1898), Paris, Bertrand, 1899, 262 p., [En ligne, consulté le 30.10.2016]

Georges Renaud, « le Pont du Rialto », Enseignement pittoresque de la géographie par les projections lumineuses. Voyage dans l’Italie septentrionale : Turin, Lac Majeur, Milan, Vérone, Venise, Paris, A. Molteni, 1893, 64 p., p. 48-49. [En ligne, consulté le 26.10.2016]

Ambroise Tardieu, Trois mois à Venise, Lyon, Pitrat aîné, 1884, 26 p. [En ligne]

G. de Léris, Le Monde pittoresque et monumental, Paris, Quantin, 1889, 469 p. [En ligne sur Gallica]

Jules Lecomte, Venise, Paris, Souverain, 1844.

Catalogue : 

à renseigner

Usage : 

date et lieu de projection à renseigner

Localisation : 
Vue actuelle : 

Télécharger :

Écrivez-nous