• Français
  • English
Auteur-e-s

En dépit de conditions matérielles qui rendraient les voyages difficilement accessibles aux femmes, elles y prennent une part active, dès l’époque du Grand Tour. Avec le développement, au xixe siècle, des moyens de transport modernes et les transformations du tourisme (thermal, hivernal ou balnéaire), elles participent à l’embourgeoisement de la pratique du voyage et, à terme, à sa massification. Par ailleurs, des femmes voyageuses explorent tôt des territoires, sinon interdits du moins jugés inhospitaliers, et y imposent progressivement leur manière de voyager : le voyage en Orient ou la croisière maritime, les milieux naturels du Grand Nord ou du désert… Enfin, au fil du xxe siècle, les femmes s’approprient de nouveaux moyens de transport, à commencer par le vélo et l’automobile, et affirment ainsi leur autonomie.

Carla Serena (1824-1884) en Mingrèlie (province de l’actuelle Géorgie), extrait de Marie Dronsart, Les Grandes Voyageuses, 1904.