Amandine MALIVIN

Amandine Malivin est docteure en histoire et civilisations, et collabore aux projets du groupe de recherche « Genre & Europe » du LabEx EHNE. Ses travaux portent sur l’histoire de la mort et du cadavre, du genre, et des sexualités. Elle est notamment l’auteure de la thèse « Voluptés macabres : la nécrophilie en France au xixe siècle » (2012).