Marine PIERRE

Marine Pierre est assistante d’enseignement et doctorante en histoire contemporaine au sein du département d’histoire générale de l’université de Genève. Elle écrit une thèse de doctorat en histoire contemporaine, sous la direction de Laurence Badel (Paris 1 Panthéon Sorbonne) et Matthias Schulz (UNIGE). Intitulée « Unie dans la diversité ? L’Union européenne face à la candidature turque au prisme du facteur religieux (1984-2009) », cette recherche s’intéresse aux usages politiques du religieux au tournant du xxie siècle au travers des relations euro-turques. Ses thèmes de recherche portent sur l’histoire de l’Union européenne, des représentations collectives et leur influence sur les relations internationales.