Mathieu JESTIN

Ancien secrétaire scientifique de l’axe 5 (« L’Europe des guerres et traces de guerre ») du LabEx EHNE, Mathieu Jestin est professeur d’histoire-géographie dans l’enseignement secondaire. Docteur en histoire contemporaine des relations internationales de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne en association avec l’École française d’Athènes, il travaille sur les relations franco-ottomanes au xixe siècle et sur l’émergence et la structuration de la diplomatie consulaire depuis le xixe siècle et ce, dans sa dimension totale : politique, économique, juridique, culturelle, ou encore prosopographique. Sa thèse porte sur « Le consulat de France à Salonique de 1781 à 1913 » et fera prochainement l’objet d’une publication (Une histoire consulaire de la question d’Orient, à paraître aux éditions de la Sorbonne en septembre 2018). Ses projets actuels visent à l’élargissement de ses travaux au xxe siècle et à la comparaison des situations consulaires européennes. Il approfondit également ses réflexions sur l’histoire des représentations, notamment de la guerre, à travers des médiateurs tels que les diplomates, les archéologues mais aussi les photoreporters, les correspondants de guerre ou encore les artistes.