Arles - les gradins du théâtre romain

Arles - les gradins du théâtre romain

Cette vue montre les gradins du théâtre antique d’Arles après les restaurations de l’édifice au xixe siècle. Construit à la fin du Ier siècle avant notre ère, l’édifice a servi de carrière de pierre dès la fin de l’antiquité et a perdu la majeure partie de son élévation. Durant la période médiévale, le théâtre a été fortifié et transformé en un quartier d’habitation.
La redécouverte du théâtre d’Arles a débuté au xviie siècle (En 1651 la Vénus d’Arles, aujourd’hui au Musée du Louvre, est retrouvée à proximité de l’édifice). Cependant, la restauration du théâtre et le démantèlement des ajouts médiévaux n’ont été entrepris qu’au début du xixe siècle, notamment sous l’impulsion de Guillaume Michel Jérôme Meiffren de Laugier (1772-1843), maire de la ville de 1824 à 1830. La « tour de Roland » est le seul ajout médiéval conservé, il s’agit de la dernière trace de la hauteur originelle du théâtre. La tour est ici invisible, elle se trouvait derrière le photographe lors de la prise de vue. Ce choix de cadrage est probablement l’indice d’une volonté de montrer l’édifice antique seul.