Berlin, la cathédrale protestante

Berlin, la cathédrale protestante

Sur l’île aux Musées, qu’entoure la rivière Spree, l’église protestante dite « cathédrale » de Berlin s’impose par sa monumentalité. Vers l’ouest, comme le montre ce cliché, elle propose ainsi une riche façade dont la grande baie centrale est encadrée par deux paires de colonnes colossales puis, plus loin, par deux tours. Ce premier ensemble est dominé par le grand dôme qui, porté par un haut tambour, couronne l’église. Cet édifice grandiose a été construit entre 1894 et 1905 sur les ordres de l’empereur Guillaume II et d’après les dessins de Julius Carl Raschdorff. La photographie le montre donc sans doute peu après son achèvement. Elle permet en tout cas de constater les différences entre les dispositions originelles et celles aujourd’hui en place, qui résultent de très gros travaux entrepris entre 1975 et 2004 pour restaurer cette église éprouvée par la Seconde Guerre mondiale. Les deux petits dômes qui couvrent les tours latérales sont ainsi désormais dépourvus des lanternons que montre le cliché.
Celui-ci a été pris depuis le pont du Château (Schlossbrücke), construit entre 1821 et 1824 sur les dessins de Karl Friedrich Schinkel et qui marque l’extrémité de l’avenue Unter den Linden. Si l’angle de vue ne permet pas de voir le bras de la Spree qui passe sous le tablier, on remarque en effet, derrière la voiture à cheval qui passe au premier plan, le garde-corps métallique qui protège les passants. Cette barrière est en outre surmontée depuis les années 1850 de grandes statues, dont trois exemples se détachent sur la photographie au-devant de la façade de la cathédrale.