Bétharram, le pont et la chapelle Saint-Louis

Bétharram, le pont et la chapelle Saint-Louis

La ville de Lestelle-Bétharram, dans le département des Pyrénées-Atlantiques, est connue pour le sanctuaire de Bétharram dédié à la Vierge qui accueille de nombreux pèlerins. Au premier plan de cette photographie, on peut voir le pont de Bétharram. A l’arrière-plan, les trois tours de la chapelle Saint-Louis du sanctuaire surplombent les maisons.
Le pont de pierre, qui permet le franchissement du gave de Pau, a été achevé en 1687. Il a succédé à un premier pont de bois probablement édifié au xiiie siècle et détruit par une inondation en 1673. A l'aval, au-dessus de la clef de voûte, une dalle porte une inscription : « Au nom de Dieu, Sainte Marie priez pour nous. Ce pont a esté basti par Daniel Bairon de Lescar, Maître ingénieur, 1687. »
La chapelle Saint-Louis est la cinquième station d’un chemin de croix qui en compte quinze et aboutit à un calvaire au sommet du sanctuaire de Bétharram. Le tympan au-dessus de l’entrée de la chapelle est orné d’une couronne d’épines et une statue de Saint Louis se trouve au sommet de la tour centrale. La couronne d’épines correspond à un épisode de la passion du Christ dont les pèlerins découvrent les étapes de manière chronologique aux différentes stations du chemin de croix. La couronne d’épines est également liée à la vie de Saint Louis qui a acheté et amené en France les reliques de la passion dont elle fait partie. Le chemin de croix a été conçu par le supérieur du séminaire de Bétharram Michel Garicoits (1797-1863) à partir de 1831 et a été achevé en 1873, les différentes stations sont ornées de sculptures d’Alexandre Renoir (1811-1855). Ce chemin de croix en a remplacé un précédent édifié de 1620 à 1723 et détruit par les révolutionnaires en 1794.