Blois - Perspective du château - façade des Loges

Blois - Perspective du château - façade des Loges

Fameux pour son grand escalier en vis qui se dresse sur la cour, le corps de logis construit pour François Ier sur le côté nord-ouest du château de Blois présente vers l’extérieur une élévation tout aussi remarquable. Comme le montre ce cliché sans doute pris depuis la maison qui se trouve un peu plus loin dans la rue de la Voûte-du-Château – actuelle maison du Loir-et-Cher –, la demeure royale surplombe en effet assez nettement les terrains qui se déploient dans cette direction. Pour profiter au mieux de cette position élevée, la façade a été conçue de manière à offrir de nombreux points de vue sur les environs. Plusieurs petits cabinets et balcons sont ainsi disposés en saillie, tandis que les niveaux supérieurs sont systématiquement percés, à chaque travée, de grands arcs en plein cintre. Ces vastes baies ouvrent sur des espaces qui ne communiquent pas entre eux mais constituent à chaque fois un véritable balcon.
A l’arrière-plan de la photographie se détache un pavillon plus élevé, qui présente une architecture différente. Cette autre construction correspond à l’extrémité du corps de logis reconstruit dans les années 1630 par Gaston d’Orléans. L’unique frère de Louis XIII avait prévu de faire entièrement rebâtir le château de Blois, ce qui aurait entre autres entraîné la disparition de la façade des Loges. L’arrêt du chantier, faute de fonds, a toutefois permis la sauvegarde de cette importante réalisation de François Ier.