Bologne – Tours penchées – Torre Asinelli, hauteur 97m.61, Torre Garisenda, hauteur 49m.60

Bologne – Tours penchées – Torre Asinelli, hauteur 97m.61, Torre Garisenda, hauteur 49m.60

Vue dans Bologne, des tours jumelles d’Asinelli et de Garisenda qui, selon la tradition rapportée par Georges Bastard, portent respectivement le nom de leur commanditaire, ce que les recherches actuelles semblent mettre en doute. Ces tours sont connues pour être les plus hautes de Bologne.

Vues de loin, du dehors de la ville, de quelque hauteur, je l’accorde, elles offrent une vue très pittoresque et, perdues ainsi sur le ciel, elles font comprendre le mot de Dante comparant le géant Antée se penchant vers lui à la tour Garisenda « lorsqu’un nuage passe au dessus ». (de Léris, 1889, p. 334.)

Malgré la très appropriée référence transalpine à Dante, de Léris se trompe de tour en attribuant la plus grande hauteur à la tour Garisenda, dont le nom certainement, plus gutturale, l’aura inspiré. Quoiqu’il en soit, pour l’auteur, ces tours n’ont ni un intérêt historique, ni artistique, elles sont des curiosités touristiques.