Bruges - Intérieur de la chapelle du Saint-Sang

Bruges - Intérieur de la chapelle du Saint-Sang

Thierry d’Alsace, comte de Flandres, ayant au milieu du xiie siècle ramené des croisades une relique du Saint-Sang, ce pieux souvenir fut déposé dans une chapelle de Bruges, qui, jusqu’alors dédiée à saint Basile, devint par la suite l’église du Saint-Sang. Largement transformé à la fin du xve siècle, l’édifice fut toutefois ruiné durant la Révolution. Afin d’y réinstaller la relique, qui avait été dissimulée au cours des troubles et avait ainsi été préservée, la reconstruction en fut donc entreprise au début du xixe siècle et la chapelle supérieure, que représente ce cliché, fut ainsi relevée entre 1821 et 1824. Comme le montre également la photographie, y fut notamment placé l’autel en marbre blanc de la chapelle du Franc de Bruges.
Celui-ci apparaît ici au-devant des premières peintures murales réalisées dans la chapelle, au cours des années et décennies qui suivirent sa construction. Harper King et William Brangwyn travaillèrent ainsi au décor de ce sanctuaire en 1865-1869. La composition purement ornementale qui apparaît sur le cliché a toutefois été remplacée dans les toutes premières années du xxe siècle par une grande composition figurative, dominée par la figure du Christ, qui y apparaît entre sa ville natale de Bethléem et celle de Jérusalem, où il trouva la mort.