Bruges - le béguinage, l'église et la tour Notre-Dame

Bruges - le béguinage, l'église et la tour Notre-Dame

Les béguinages, qui se sont semble-t-il développées au xiie siècle, rassemblaient des femmes ayant choisi de vivre au sein d’une communauté religieuse régie par une règle monastique, mais qui n’impliquait toutefois pas de prononcer des vœux solennels. Surtout répandu dans le nord-ouest de l’Europe, ce mouvement vit l’aménagement de complexes souvent constitué autour d’un espace vert sur les côtés duquel se succédaient les habitations des béguines. Cette organisation apparaît sur ce cliché montrant le béguinage fondé à Bruges au xiiie siècle, au second plan duquel on distingue en effet, au-delà des arbres, une rangée de petites maisons, qui datent en bonne partie du xviie siècle. Au premier plan sur la droite s’impose en outre l’église de cette institution qui, ayant été brûlée au xvie siècle au cours des conflits entre catholiques et protestants, dut être reconstruite en 1604.
On aperçoit par ailleurs, au centre de l’image, un clocher qui semble se dresser à proximité immédiate. Cette impression est toutefois trompeuse car l’église Notre-Dame à laquelle il appartient se trouve en fait à plus de deux cents mètres à vol d’oiseau au nord-est. Cet effet est dû à la taille particulièrement imposante de cet édifice, dont la flèche culmine à plus de cent quinze mètres de hauteur.