Bruges - Notre-Dame-de-la-Poterie

Bruges - Notre-Dame-de-la-Poterie

La légende portée sur la plaque de verre est explicite : mentionnant la « place Van Eyck » et le « quai Spinola », elle désigne sans conteste l’angle de la Jan van Eyckplein et de la rue Spinolarei, au centre de Bruges et à l’extrémité du canal Spiegelrei. Rien de ce que montre le cliché ne concorde toutefois avec cet emplacement, tandis que l’on y reconnaît facilement, sur la rive opposée, la très caractéristique église Notre-Dame-de-la-Poterie. La photographie a donc en fait été prise à plus d’un kilomètre de l’endroit pointé par la légende et représente une partie du canal Langerei, que l’on aperçoit au centre. Prise depuis la Wulpenstraat, elle montre en conséquence à l’arrière-plan la Potterierei où se succèdent, outre Notre-Dame, une rangée de maisons uniformes et, un peu en retrait, l’église du Grootseminarie.
Devant selon la tradition son nom à un atelier de potiers qui aurait occupé ce même emplacement, Notre-Dame-de-la-Poterie fut fondée vers 1270 au sein d’un hospice voué à la charité. Cet établissement, qui se trouvait alors à l’extérieur de l’enceinte de la ville, fut reconstruit au xive siècle après avoir été inclus à l’intérieur de la nouvelle enceinte urbaine. Il fut par la suite à nouveau l’objet de différentes transformations, qui préservèrent néanmoins son unité stylistique.