Bruxelles, parc Royal et palais de la Nation

Bruxelles, parc Royal et palais de la Nation

Promenade publique, le parc dit Royal ou parc de Bruxelles est organisé autour d’une allée centrale sur l’axe de laquelle ont été creusés deux bassins. Le plus grand, situé non loin de l’extrémité septentrionale du parc, apparaît au premier plan de cette photographie. Prise vers le nord, celle-ci donne ensuite à voir une des portes qui donnent accès à cet espace vert et qui est magnifiée par deux groupes sculptés dus à Gilles-Lambert Godecharle. Représentant pour l’une le Commerce et la Navigation et, pour l’autre, les Arts et les Sciences, ces deux œuvres font écho à la façade monumentale du palais de la Nation, qui se dresse de l’autre côté de la rue de la Loi.
Cet imposant édifice fut construit à la fin du xviiie siècle, dans les années 1770 et 1780, afin d’abriter le Conseil souverain de Brabant, qui était alors chargé de l’administration de la justice en Brabant et en Limbourg. Cette fonction explique que, comme permet de l’apercevoir la photographie, le grand fronton disposé dans l’axe ait reçu un décor sculpté montrant la Justice à laquelle la Sagesse présente les Vertus tandis que la Force chasse les Vices. Egalement due à Gilles-Lambert Godecharle, cette composition offre toujours un écho adapté à la nouvelle affectation de l’édifice qui, devenu en 1831 le palais de la Nation, abrite depuis la Chambre des représentants de Belgique.