Une allée du jardin botanique de Bogor

Une allée du jardin botanique de Bogor

Cette photographie montre une allée du jardin botanique de Bogor, appelé Institut botanique de Buitenzorg (« Sans-Soucis » en néerlandais) au xixe siècle. Fondé en 1817, le jardin botanique a été créé pour y rassembler à des fins d’étude l’ensemble des plantes des Indes néerlandaises.
Sur cette photographie, on distingue devant chaque plante un petit panneau : au début du xxe siècle, ces panneaux comportaient le nom précis de la plante, sa famille et un numéro permettant de se repérer sur le plan du jardin. La collection de plantes du jardin, qui en comptait plus de dix-milles variétés différentes au début du xxe siècle, a grandement contribué à sa renommée. Le jardin était également réputé comme un lieu d’agrément d’exception et attirait autant les scientifiques que les touristes. En 1901, Antoine Cabaton signale cette double qualité du jardin dans son ouvrage consacré aux Indes néerlandaises : « les espèces les plus rares y croissent dans une liberté heureuse, se marient les unes aux autres par le plus harmonieux mélange avec des échappées de vue sur des fonds de paysage admirable. Visiter le jardin botanique de Buitenzorg est un plaisir aussi sensible au simple touriste qu'au savant, quoique pour des raisons peut-être différentes ».