Cannes - promenade de la Croisette

Cannes - promenade de la Croisette

Saisissant résumé de l’histoire de Cannes, ce cliché montre, à l’arrière-plan, les hauteurs du Suquet, où l’on distingue les fortifications et la haute tour édifiées à partir du xie siècle par les moins de Lérins puis, plus sur la droite, l’église Notre-Dame-d’Espérance, élevée aux xvie et xviie siècles par les habitants. Ces témoins de la vieille ville de Cannes surplombent à l’ouest la baie qui, à partir des années 1830, attira vers ce petit port de pêche des membres de la plus éminente société européenne, qui y firent construire de nombreuses villas.
La nouvelle vocation de Cannes suscita l’aménagement dans les années 1850 et 1860 du front de mer, où fut créé l’actuel boulevard de la Croisette. Le cliché le montre parfaitement aménagé, avec son trottoir et un alignement d’arbres intégrant notamment des palmiers. Plus loin, on distingue également les arcs et la rambarde de la jetée Albert-Édouard, dont la première pierre fut posée le 10 mars 1898 par le prince de Galles. Lancée pour doubler à l’est le quai Saint-Pierre et fermer le port de ce côté, elle est aujourd’hui partiellement dissimulée par le terre-plein portant le palais des festivals.