Che-san-ling - les mandarins

Che-san-ling - les mandarins

Cette photographie a été prise à Che-san ling, le cimetière impérial où repose les membres de la dynastie Ming qui régna sur la Chine entre 1368 et 1644. Cette nécropole, qui abrite les tombeaux de treize empereurs sur les seize que compta la dynastie, se situe à 50 kilomètres au nord-ouest de Pékin. Une voie sert d'entrée au complexe : appelée "Voie des esprits", elle est longue de 7 kilomètres et a été érigée sous le règne de l'empereur Jiajing. Sur son trajet, elle passe entre deux colonnes (wangzhu) décorées de nuages puis est encadrée sur 800 mètres par deux rangées de statues représentant des animaux et des mandarins en pierre, comme sur cette photographie. Lions, licornes, chameaux, éléphants, chimères, chevaux et enfin mandarins militaires, civiles et lettrés (ou émérites) se succèdent jusqu'à la "Porte du Dragon et du Phénix" symbolisant l'empereur et l'impératrice. Il s'agit très probablement de cette porte qui est visible ici, précédée de deux mandarins. On aperçoit une porte imposante, tripartite selon l'architecture traditionnelle chinoise. Derrière se dressent d'imposantes montagnes et au centre de la photographie se trouve une femme s'abritant sous une ombrelle ou un parapluie, ce qui vient parfaire le caractère particulièrement expressif de cette prise de vue.