Bruxelles, rue de la Loi

Bruxelles, rue de la Loi

La légende manuscrite de cette plaque de verre indique que ce cliché représente « l’allée et les palais royaux » à « Christiania ». La localisation de cette ville n’est pas indiquée, mais le catalogue n° 104 de la maison Radiguet et Massiot, qui commercialisait cette photographie, la classe dans la catégorie : « Scandinavie (Suède et Norwège) ».
Ces indications sont toutefois en fait toutes erronées, car l’on reconnaît sur cette photographie la rue de la Loi à Bruxelles, et plus précisément la partie de cette voie qui s’étend le long du parc de Bruxelles, dit aussi parc Royal : on voit sur la gauche les grilles qui ferment cet espace public et l’on aperçoit les sculptures monumentales qui en encadrent l’une des entrées. On identifie surtout sans peine les grands bâtiments qui se dressent sur le côté nord de la rue et qui apparaissent ici sur la droite. Construit à la fin du xviiie siècle, cet ensemble est formé de quatre hôtels particuliers symétriquement disposés de part et d’autre du palais de la Nation. Le corps principal de ce dernier, établi en retrait de la rue, au fond d’une cour, n’est pas visible sur la photographie, qui ne montre que les extrémités de ses deux ailes. Au premier plan, on voit en revanche en détail le 12, rue de la Loi, qui abrite aujourd’hui le cabinet du ministre des Finances de Belgique.