Cime du Popocatepetl

Cime du Popocatepetl

Il s'agit d'une vue du Popocatepetl, un volcan mexicain situé à 70 kilomètres au sud-est de Mexico. Il culmine à 5 426 mètres d'altitude, ce qui en fait la deuxième plus haute montagne du pays, après le pic d'Orizaba, un autre volcan. Son nom provient du nahuatl, une macro-langue uto-aztèque, et signifie "la montagne qui fume". Il est également appelé Popocatépec, Popocatzin ou encore Xalliquehuac mais aussi, plus familièrement et principalement par les étrangers, par le diminutif « Popo ». Les habitants de la région le baptisent Don Gregorio ou Don Goyo car selon la tradition, il serait né un 12 mars, le jour de la Saint Grégoire. La première ascension du Popocatepetl a eu lieu en 1289. Une expédition aztèque fut envoyée entre 1502 et 1519 par le roi Moctezuma II mais seuls deux des dix guerriers revinrent.  Plus tard, des conquistadors entreprirent également l'ascension du volcan car son cratère contenait du soufre, un ingrédient essentiel dans la fabrication de la poudre à canon. Dans la mythologie aztèque, Popocatepetl était un guerrier amoureux de la princesse Ixtaccihuatl. Hostile à leur mariage, le père de la princesse envoya la guerrier tuer un ennemi de leur tribu, pensant la tâche impossible. Malgré tout, Popocatepetl réussit mais pendant ce temps, trompée par une fausse information, Ixtaccihuatl était mort de chagrin, pensant son aimé mort. Le guerrier mourût à son tour de tristesse et de douleur. Pris de pitié, les Dieux recouvrirent leurs corps de neige et les changèrent en montagne. Depuis, pour se venger, Popocatepetl fait pleuvoir la lave et les cendres sur la région.