Constance - pont sur le Rhin

Constance - pont sur le Rhin

Établie sur la rive sud du Rhin, dont cette portion est connue sous le nom de Seerhein, la ville de Constance a disposé dès le Moyen Âge d’un pont permettant de rejoindre le côté nord, où elle s’est progressivement étendue. Construits en bois, les premiers ouvrages lancés au travers du fleuve ont toutefois été régulièrement emportés par les eaux ou par le feu. Entre 1858 et 1860, on entreprit donc d’établir une nouvelle communication à un emplacement légèrement différent du précédent. Conçu par l’ingénieur Robert Gerwig, ce pont était porté par deux piles maçonnées fondées dans le cours de la rivière et qui soutenaient trois arches métalliques. Comme le montre le cliché, quatre statues en pierre représentant les évêques Konrad et Gebhard ainsi que le duc Berthold Ier et le grand-duc Léopold étaient disposées au-dessus des piles. Cet ouvrage a subsisté jusqu’en 1936, date à laquelle il fut l’objet de très importantes modifications conçues pour permettre l’accroissement du trafic.
Pris depuis la rive au nord-est, le cliché montre également, au-delà du pont sur la gauche, le sommet de l’une des anciennes tours de la ville, sur la rive sud. Connue sous le nom de Rheintorturm, elle a été construite au bord du lit du Rhin vers 1200 et, partie des fortifications urbaines, contrôlait l’entrée. Plus loin, enfin, derrière un premier ensemble de maisons, se dresse la cathédrale Notre-Dame qui fut le siège de l’évêché de Constance jusqu’en 1821 avant de devenir simple église paroissiale. La photographie donne notamment à voir les parties hautes de la tour, qui n’ont été élevées qu’au milieu du xixe siècle.