Istanbul, intérieur de l’abside de Sainte-Sophie

Istanbul, intérieur de l’abside de Sainte-Sophie

Le 23 février 532, l’empereur Justinien lança la construction de la nouvelle église Sainte-Sophie de Constantinople. Les deux architectes Anthémios de Tralles et Isidore de Milet conçurent un édifice unique s’étendant sur soixante-dix-sept mètres de long et dominé par une coupole de trente et un mètres de diamètre. Celle-ci fut refaite entre 557 et 562, et est depuis toujours restée en place. Légendé « intérieur de la mosquée Sainte-Sophie », ce cliché pris depuis la galerie supérieure ne montre toutefois pas cette réalisation exceptionnelle, mais propose une vue de l’abside de l’église : on distingue en haut les fenêtres ménagées dans la demi-coupole qui la surmonte puis, plus bas, l’abside elle-même, de plan semi-circulaire.
Si l’aspect général n’a pas changé depuis le VIe siècle, la photographie montre les éléments de culte ajoutés après que l’édifice ait été converti en mosquée au XVe siècle. Sur la gauche, on remarque ainsi le minbar, où est prononcé le sermon lors de la prière du vendredi. A proximité, au premier plan, se trouve la loge des récitants du Coran, tandis que, de l’autre côté, se dresse celle du sultan. Plus en hauteur, accrochés aux piliers, on remarque enfin de grandes plaques circulaires où sont inscrits les noms d’Allah, de Mahomet et de califes. Celles-ci furent ôtées en 1934 sur l’ordre de Mustafa Kemal Atatürk, mais ont été reinstallées en 1951.