Constantinople - Les remparts - aspect général

Constantinople - Les remparts - aspect général

Les murailles de Constantinople sont une série de remparts défensifs qui entourent et protègent la cité de Constantinople (aujourd'hui Istanbul en Turquie) depuis sa fondation par Constantin Ier comme la nouvelle capitale de l'Empire romain. Au travers de divers ajouts et modifications tout au long de son histoire, elles sont le dernier grand système de fortification de l'Antiquité et l'un des systèmes défensifs les plus complexes et les plus élaborés qui aient existé. Initialement construits par Constantin le Grand, les murs entourent la nouvelle cité de tous les côtés, la protégeant à la fois d'une attaque par terre ou par mer. Au fur et à mesure que la cité grandit, une triple enceinte défensive est construite au Ve siècle sous Théodose. Les remparts cèdent finalement le 29 mai 1453 face aux assauts de l'armée ottomane mais après un siège record de six semaines. Durant le XIXe siècle, la ville croît au-delà des anciennes limites médiévales et les murailles sont peu à peu démantelées. Il en reste quelques vestiges, comme ceux visibles sur la photographie.