Copenhague, la forteresse de Trekroner

Copenhague, la forteresse de Trekroner

La simple mention de « la forteresse » portée sur cette vue de Copenhague pourrait faire penser au Kastellet (la citadelle), grand ensemble bastionné qui défend l’entrée de la ville du côté de la mer. S’il est entouré d’eau, ce complexe n’est toutefois pas aussi isolé que celui qui apparaît sur ce cliché, qui représente en fait une défense avancée du port. Situé au milieu du passage maritime qui conduit jusqu’à la capitale danoise, ce fort de Trekroner a été aménagé à la fin du XVIIIe siècle puis renforcé au cours du XIXe siècle, après avoir été en 1801 le site d’une fameuse bataille entre la marine danoise et celle d’Angleterre conduite par l’amiral Nelson. Il présente une forme vaguement en V, la pointe dirigée vers le large permettant d’assurer un contrôle maximal tandis que l’arrière abrite un petit port.
La photographie est trop imprécise pour permettre de détailler les différents bâtiments et aménagements de cette forteresse, mais l’on reconnaît notamment, sur la gauche, le phare qui en indique la position aux navires s’approchant de Copenhague.