Côtes de Mers el Kébir

Côtes de Mers el Kébir

Mers El Kébir est une ville portuaire de la mer Méditerranée et une commune d'Algérie, située sur le golfe d'Oran. Elle fut d'abord un port romain avant de devenir un arsenal naval almohade au XIIe siècle. Elle fut dominée par les seigneurs zianides de Tlemcen au XVe siècle avant de finalement devenir un centre de piraterie aux alentours de 1492. Elle fut occupée par les Espagnols qui en prirent possession en 1505 et la gardèrent jusqu’à la cession d'Oran et de Mers el-Kébir en 1792. Les Français l'occupèrent en 1830, agrandirent le port en 1868 et le dotèrent du phare Saint-André. La ville fait partie du Departement d'Oran. Au moment de la défaite française, en juin 1940, une escadre importante s'y trouvait. Après la Seconde Guerre mondiale, la France utilisa sa base navale à Mers el-Kébir comme base de soutien pour ses essais atomiques. Les accords d'Évian du 18 mars 1962, qui reconnaissaient l'indépendance de l'Algérie, autorisaient la France à conserver sa base durant 15 ans, mais elle se retira cinq ans plus tard.