Couchage japonais

Couchage japonais

Cette photographie offre un exemple de scène quotidienne, rendue encore plus anecdotique par la présence d’une vignette ovale qui concentre l’attention sur les deux personnes couchées. Tout est presque trop typique pour être naturel : les deux personnes endormies (il semble que ce soit des femmes), le paravent, la cloison japonaise traditionnelle, le livre ouvert au sol…il est probable que tout cela relève d’une mise en scène, bien plus que d’imaginer le photographe entrer dans une chambre et photographier deux personnes en train de dormir à leur insu. Cela souligne le caractère « faussement » ethnographique de cette prise de vue, ou en tous cas induit par une vision préalable de la société représentée. Dans la tradition japonaise, on dort sur un tatami (tapis) et un futon (matelas plat) qui sont posés à même le sol.