Dunkerque, le bassin Freycinet

Dunkerque, le bassin Freycinet

Président de la chambre de commerce, député, Jean-Baptiste Trystram s’employa à donner une nouvelle dimension au port de Dunkerque. Il fit lancer en 1861 le creusement du bassin de l’Ouest avant d’obtenir du ministre des Travaux Publics Charles de Freycinet une loi étendant très fortement l’ancien port. Votée le 31 juillet 1879, elle entraîna en effet l’aménagement d’une série de trois bassins supplémentaires. Disposés dans l’angle rentrant du port principal et du bassin du Commerce, les bassins Freycinet, suivant le nom de la chambre de commerce décida de leur donner, comprirent donc un grand chenal desservant quatre darses jusqu’à ce qu’un cinquième soit ajouté entre 1910 et 1916.
Ce cliché n’illustre donc qu’une petite partie des longs quais où, au sein de ce vaste complexe, pouvait accoster les cargos. Comme le précise l’inscription portée sur le hangar, ce secteur était utilisé par la Compagnie des bateaux à vapeur du Nord qui, fondée en 1853, prit cette raison sociale en 1894. Elle assurait des communications maritimes entre Dunkerque et d’autres ports, français et internationaux, dont certains en Afrique.