Dunkerque, le beffroi de Saint-Eloi

Entreprise en 1450 pour remplacer un localisation de culte antérieur, Saint-Eloi, alors unique église paroissiale de Dunkerque, était une église-halle bâtie en brique dominée, à l’ouest, par une haute tour se développant sur cinquante-huit mètres de hauteur. Après le sac de la ville en 1558, l’édifice fut reconstruit sur un plan plus grandiose, mais l’opération resta inachevée et seule les ruines de l’ancienne nef, qui subsistèrent jusqu’au xviiie siècle, formèrent désormais un lien avec la tour. Celle-ci conserva sa fonction de clocher, à laquelle s’ajouta celle de beffroi municipal et d’amer pour les navires. Cette haute construction dominait en effet l’ensemble de la ville et de son port.
Son couronnement fut repris en 1835, avant que l’église proprement dite ne soit finalement dotée d’une façade d’esprit gothique flamboyant conçue par l’architecte Adolphe Van Moë et réalisée entre 1887 et 1891. On en aperçoit les hauts pinacles sur la droite du cliché.