Dunkerque, vue générale du port et des jetées

Dunkerque, vue générale du port et des jetées

Peut-être pris depuis le sommet de la tour de Leughenaer, ce cliche donne à voir l’ampleur du port de Dunkerque, dont il ne montre pourtant qu’une partie : au centre se déploie l’ancien port d’échouage devenu depuis le milieu du xixe siècle un bassin à flot puis, plus loin, le chenal conduisant à la mer. Ce passage est dominé par le phare du Risban, construit en 1842, qui se détache un peu plus sur la gauche. On devine également facilement que, au premier plan, le port se prolonge sur le côté, où s’étend le bassin du Commerce. L’ampleur de l’ensemble est également attestée par les quais, maçonnés sur une impressionnante longueur. Des navires de différentes natures y chargent ou déchargent les marchandises disposées en tas et que des voies ferrées permettent d’amener ou d’évacuer, illustrant ainsi le fort transit de marchandises au sein de ce qui était alors le troisième port français.