Falaise - faubourg et château

Falaise - faubourg et château

Lourdement frappée par les bombardements qui accompagnèrent le débarquement des Alliés en 1944 puis lors de la bataille de la Poche de Chambois, Falaise présente aujourd’hui un aspect bien différent de celui qu’elle avait au moment où a été prise cette photographie. Installé sur les hauteurs qui dominent la ville au nord – sans doute à proximité de l’actuelle Voie Panoramique –, le photographe a en effet saisi un panorama des maisons qui s’étendaient dans cette direction. On peut ainsi mesurer la densité de ces habitations, dont les toits se juxtaposent au centre du cliché. Si ce monument n’apparaît que de façon discrète sur la gauche, on peut également apprécier la façon dont le château surmonte et surplombe la ville.
Dressée sur un éperon rocheux, cette forteresse fut, au plus tard, fondée par Richard II, duc de Normandie au début du xie siècle. Elle fut régulièrement fréquentée par son fils Robert le Magnifique et reste associée à la naissance de son propre fils et héritier, Guillaume le Conquérant. Le grand donjon quadrangulaire que l’on aperçoit sur la photographie fut toutefois érigé par l’un de ses enfants, Henri Ier Beauclerc, roi d’Angleterre et duc de Normandie. Complété par la suite par une plus petite construction et par un donjon circulaire voulu par Philippe Auguste, le château était au milieu du xixe siècle en fort mauvais état et dut être restauré sous la direction de Victor Ruprich-Robert. De nouveaux travaux menés entre 1987 et 1997 ont vu, de manière beaucoup plus controversée, des structures être reconstruites en acier et en béton. Si la masse générale du château est encore proche de celle que montre le cliché, l’édifice a donc lui aussi été largement bouleversé.