Gand - le beffroi et la cathédrale

En indiquant seulement que ce cliché représente le beffroi et la cathédrale de Gand, la légende portée sur le côté de cette plaque de verre pourrait faire croire que l’église médiévale qui se déploie sur la gauche correspond à la seconde. Il s’agit toutefois en fait de Saint-Nicolas, un grand édifice du xiiie siècle qui se dresse plus à l’ouest. Si le raccourci créé par la perspective pourrait également induire en erreur, ce monument est totalement indépendant de la tour qui se dresse dans son prolongement et qui s’élève d’ailleurs de l’autre côté d’une grande place.
Culminant à quatre-vingt-quinze mètres de hauteur, ce grand beffroi a été construit au xive siècle. Il fut alors simplement couronné par une toiture en bois, à laquelle fut substituée au milieu du xixe siècle une composition plus ambitieuse, conçue en 1851 par l’architecte de la ville Louis-Joseph-Adrien Roelandt. C’est cet état que montre la photographie, où la tour apparaît surmontée par un campanile en fonte puis une courte flèche. Ces dispositions furent toutefois supprimées pour laisser place à l’actuel couronnement, datant de 1911. Enfin, plus loin sur la droite, le cliché montre la tour de façade de l’église Saint-Bavon, cathédrale depuis 1559.