Grande muraille de Chine

Grande muraille de Chine

S’inscrivant dans la filiation des différents murs construits au fur et à mesure des siècles par les Chinois pour se protéger de leurs voisins, la Grande Muraille a pour l’essentiel reçu sa forme actuelle sous la dynastie Ming, qui régna de 1364 à 1644. S’étendant sur des milliers de kilomètres, elle adopte des dispositions différentes au fil de son parcours. Ce cliché, non localisé, a été pris sur une de ses sections maçonnées, et non sur l’une de celles simplement réalisées en terre. Les joints et les lits bien visibles sur la photographie indiquent même l’emploi de briques, matériau largement utilisé pour la construction de cet ouvrage monumental. Ses dimensions considérables sont d’ailleurs mises en valeur par l’homme debout au premier plan, dont la taille permet de prendre pleinement conscience de l’impressionnante largeur de la courtine, qui s’étend en général entre cinq et sept mètres. On aperçoit en outre à l’arrière-plan une des innombrables tours de guet qui rythment cette immense Grande Muraille. Insistant par son cadrage sur le tas de débris accumulés au premier plan, donnant à voir les nombreux végétaux qui envahissent la voie pavée, le cliché fait enfin ressortir le mauvais état de ce mur élevé pour clore la Chine.