Jamaïque - Port Antonio, baie de l'Ouest

Jamaïque - Port Antonio, baie de l'Ouest

Vue depuis la langue de terre qui, en s’avançant dans la mer, la sépare de celle plus resserrée qui s’étend à l’est, la « baie de l’ouest » apparaît ici dans toute sa longueur. On remarque ainsi sur la gauche du cliché les différentes avancées de la côte, tandis que sur la droite on distingue la pointe de Navy Island, l’île qui s’étend immédiatement au sud du port.
Avec ses deux mouillages, celui-ci connut un grand développement à la fin du xixe siècle grâce au commerce de la banane. Au début des années 1870, ayant pu acquérir à Port Antonio des fruits pour un prix bien inférieur à celui qu’il obtint pour leur revente à Boston, le capitaine Lorenzo D. Baker s’installa dans cette ville pour travailler tant au développement de la production qu’à son acheminement par la mer. Fut ainsi fondée en 1880 la Baker Fruit Company, qui devint la United Fruit Company et fut suivie par d’autres grandes entreprises. Si l’on ne peut en être certain, les deux grands navires amarrés dans le port pourraient donc avoir pris part à cet important commerce, qui fit de Port Antonio la deuxième ville de la Jamaïque avant que la maladie de Panama, qui se développa dans les années 1900 et surtout 1910, n’entraîne une importante diminution des exportations.