Jérusalem - Eglise du Saint Sépulcre

Jérusalem - Eglise du Saint Sépulcre

Cette photographie est une vue de l'entrée principale de l'église du Saint-Sépulcre, à Jérusalem. Selon la tradition chrétienne, il s'agit du tombeau du Christ (contenu dans la rotonde englobée par l'église), l'endroit où son corps a été déposé après la Crucifixion. Cela en fait pour les fidèles un  des lieux les plus sacrés de la chrétienté. Au IVème siècle, les lieux sont recouverts par un forum romain où se dresse un temple dédié à la Triade Capitoline construit sous l'empreur Hadrien. En effet, après avoir écrasé la seconde révolte juive, il a fait de la ville une cité romaine. En 325, l'architecte Zénobie est envoyé par l'empereur Constantin converti au catholicisme pour construire un ensemble de bâtiments pour glorifier le lieu de la mort et de la résurrection du Christ, dont la basilique. La ville connaît plusieurs mises à sac et la basilique est détruite au XIème siècle par le calife fatimide Al-Hakim. A partir de 1027, les relations entre l'Empire byzantin et les califes s'améliorent et un accord est passé entre l'empereur Michel IV et le calife Al-Mustansir Millah qui permet la restauration de l'édifice, notamment grâce aux donations et aux collectes. La reconstruction prend fin en 1048 sous Constantin IX Monomaque.  L'édicule contenu dans l'église est l'objet de nombreuses restauration en raison de sa fragilité liée à la fréquentation très importante du lieu.