Jérusalem - porte du Saint-Sépulcre

Jérusalem - porte du Saint-Sépulcre

Au sein de la vieille ville de Jérusalem, l’église du Saint-Sépulcre se dresse sur l’emplacement réputé du lieu de la crucifixion du Christ et de la grotte où son corps fut déposé. Lieu éminent du christianisme, ce site reçut par la volonté de l’empereur Constantin un premier sanctuaire comprenant notamment une grande basilique et une rotonde. Les vestiges en furent restaurés et complétés par les croisés après la prise de la ville en 1099. C’est à cette époque que fut mise en place la façade que représente cette photographie. Prise depuis le parvis qui précède cette entrée, cette dernière n’en montre que le registre inférieur, occupé par deux portails. Celui de droite a été muré dès la fin du xiie siècle, seul le second restant donc en usage. Les arcs en sont portés par des colonnes, sur lesquelles reposent également les deux linteaux richement sculptés.
Le cliché montre également en bas, au premier plan, des groupes d’hommes, parmi lesquels on reconnaît, notamment à proximité de la porte et sur la droite, des prêtres orthodoxes. Si, à partir du xive siècle, des moines franciscains s’installèrent à nouveau au Saint-Sépulcre, celui-ci a en effet abrité depuis plusieurs communautés. Les grecs orthodoxes ont ainsi obtenu la majeure partie de la basilique par un firman de 1767, qui fonde encore aujourd’hui le partage des espaces.