Yokohama, le Takashimacho Jimpuro

Yokohama, le Takashimacho Jimpuro

Pudiquement légendée « Maison de Yokohama, station de pousse-pousses », cette photographie montre en fait le plus célèbre bordel de la ville, le Takashimacho Jimpuro. Autrement désigné sous le nom de Nectarine No. 9, celui-ci fut créé en 1872 dans le quartier de Takashima-cho, nom qui figure sur certains exemplaires de cette photographie. Cette dernière pourrait donc être antérieure au déménagement opéré en 1882 vers le quartier d’Eiraku-cho, où l’établissement fonctionna jusqu’en 1923.
Le port de Yokohama étant ouvert au commerce international depuis 1859 et la ville abritant d’importantes communautés étrangères, cette maison close avait été spécifiquement conçue pour les occidentaux. Les bâtiments en avaient donc été construits dans un style adapté et formaient un cadre raffiné : tout en soulignant la splendeur de l’intérieur, un visiteur a signalé en 1903, alors que le Jimpuro avait déjà été transféré, la présence d’une salle de danse, d’un fumoir et d’un restaurant.
La fonction de cet édifice explique la présence d’un groupe de jeunes femmes au balcon du premier étage, tout comme celle des pousse-pousse attendant à l’extérieur : le même visiteur a noté que les voitures de ce type et celles à cheval se succédaient toute la journée.