La Creuse à Argenton (Indre)

La Creuse à Argenton (Indre)

Semble-t-il pris depuis le pont Neuf, qui franchit la Creuse un peu plus loin au nord, ce cliché montre le cours de la rivière au centre de la ville d’Argenton, aux environs du Vieux pont qui permet de la franchir. S’étendant sur cinquante-cinq mètres de long, cet ouvrage large d’un peu plus de sept mètres repose sur trois piles. Ses quatre arches ont des formes différentes, les deux du centre, qui s’étendent chacune sur près de treize mètres, étant en segment d’arc, tandis que les deux autres, plus étroites, sont en plein cintre.
Dans son état actuel, ce pont paraît avoir été aménagé dans la première moitié du xixe siècle. L’épaisseur de ses piles, qui vont de cinq à près de six mètres d’épaisseur, suggère toutefois qu’il a incorporé des éléments plus anciens, une construction pérenne permettant de franchir la Creuse étant d’ailleurs attestée à Argenton dès le xve siècle. Siège d’une importante châtellenie, qui passa de la maison de Chauvigny à celle de Montpensier, cette ville connut en effet un important développement au Moyen Âge, comme peuvent également le rappeler certaines des maisons alignées au bord de la Creuse.