Versailles - Maison de la reine au Hameau de la reine

Versailles - Maison de la reine au Hameau de la reine

Disposant depuis 1774 du Petit Trianon, Marie-Antoinette décida en 1783 de faire aménager au nord du château un village voué à l’agrément. Son architecte Richard Mique y disposa donc différents bâtiments autour d’un lac. Ce dernier occupe le premier plan du cliché, qui a été pris depuis sa rive ouest et qui montre la maison élevée sur son côté oriental. Dite de la Reine, celle-ci était utilisée par la souveraine et, si l’extérieur a donc reçu un aspect rustique évoquant une chaumière, l’intérieur fut donc soigneusement aménagé. Formant un singulier contraste avec la simplicité apparente de la construction, les pièces au décor raffiné étaient adaptées à la réception.
A l’exception du lierre recouvrant en partie les balcons en bois, notamment sur la gauche, la photographie montre un état très proche de celui encore visible aujourd’hui. Cette apparente permanence doit toutefois être nuancée : si le cliché ne permet pas de s’en rendre compte, les bâtiments du hameau de la reine, construits en matériaux légers, étaient au début du XXe siècle en mauvais état. Il était donc nécessaire d’entreprendre une importante campagne de restauration, qui put être menée dans les années 1930 grâce à la générosité de John Rockefeller.