Les quais et la Loire à Nantes

Les quais et la Loire à Nantes

Placé sur le quai qui porte depuis 1895 le nom du capitaine Ernest Renaud, le photographe a saisi un panorama montrant, vers le nord-est, l’un des bras de la Loire, dit de la Madeleine, et les quais établis le long de ce dernier. Le fleuve formant un angle, on voit ainsi à l’arrière-plan le quai de la Fosse. Sujet d’une autre photographie du fonds Colbert, celui-ci apparaît dominé par l’église Notre-Dame-de-Bon-Port, inaugurée en 1858 et dont le dôme est visible à peu près au centre du cliché. On aperçoit également sur la droite l’extrémité de l’île Mabon, arasée en 1902-1903 pour rendre l’entrée du port plus aisée.
Le quai de la Fosse était en effet au xixe siècle le point majeur du port, avant que de nouveaux sites plus commodes ne s’imposent. La photographie rappelle qu’il avait été doté de quais verticaux, tout comme son voisin le quai Ernest-Renaud. Si le cliché montre au premier plan des voies ferrées permettant de transporter les marchandises à terre ainsi que des grues en activité, chargeant ou déchargeant les navires amarrés à proximité, il n’atteste la présence que d’un nombre réduit de voiliers, une bonne partie de la longueur des quais n’étant pas utilisée. Le port connut en effet dans la seconde moitié du xixe siècle, et jusqu’au redressement que marquèrent les années 1890, une période de stagnation et même de sensible baisse des activités, Nantes n’ayant plus qu’une place secondaire dans le commerce maritime français.