Achoura (le 10 Mouharram) à Téhéran

Achoura (le 10 Mouharram) à Téhéran

Cette photographie montre les commémorations d’Achoura à Sabzeh Meydan, une des cours du grand bazar de Téhéran. Cette localisation est permise par la précision « Sebs-ï-Meidan » qui complète le titre de la photographie dans le catalogue de l’éditeur Radiguet et Massiot.
Achoura commémore pour les chiites la mort d’Hussein, petit-fils de Mahomet, tué avec sa suite par les armées omeyyades lors de la bataille de Kerbala le 10 Muharram 680. Il s’agit de l’une des dates les plus importantes du calendrier chiite, la bataille de Kerbala jouant un rôle important dans la rupture avec l’islam sunnite. En Iran, où le chiisme est largement majoritaire, l’ampleur des célébrations est particulièrement importante.
Se frapper la poitrine torse nu, comme les hommes visibles au centre de cette photographie, est une des pratiques associées aux commémorations du martyre et de la mort d’Hussein. En 1888, le correspondant du Monde illustré au Caire Washington Abbate a publié un compte rendu des commémorations d’Achoura auxquelles il a assisté, son récit témoigne aujourd’hui du point de vue occidental sur les célébrations musulmanes à la fin du xixe siècle.