Le canal et le beffroi à Bruges

Le canal et le beffroi à Bruges

Ce cliché pourrait sembler faire double emploi avec une autre photographie de Bruges qui figure au sein du fonds Colbert, car les deux montrent le même site. Elles diffèrent toutefois assez sensiblement car, si le photographe s’est placé pour l’une au fond du quai du Rosaire, dont le sol occupe de ce fait le premier plan, il s’est au contraire installé pour prendre ce cliché-ci au bord du même quai. Contrairement à l’autre, l’image montre de ce fait le canal Dijver, cours d’eau qui serpente dans le cœur de Bruges.
Il apparaît ici dominé par le beffroi de la ville, dont les quatre-vingt-trois mètres se dressent sur la gauche. Entrepris au xiiie siècle, cet important édifice n’a reçu sa forme définitive qu’en 1822, date à laquelle fut mis en place le couronnement que montre la photographie et qui existe encore aujourd’hui. La comparaison entre une vue actuelle et ce que représente le cliché permet en revanche de mettre en évidence d’assez importantes évolutions. Le haut bâtiment qui prend place devant le beffroi a ainsi été doté de grandes lucarnes conçues dans un style traditionnel tandis que le mur qui, vers le premier plan, longeait le canal a laissé place à deux maisons à pignons et encorbellements.