Boulogne-sur-Mer, le port

Boulogne-sur-Mer, le port

Le port de Boulogne-sur-Mer bénéficia dans le dernier quart du xixe siècle de grands investissements, qui monopolisèrent quinze millions de francs : faisant suite à plusieurs aménagements, qui avaient vu en 1829-1834 la construction de nouvelles jetées puis en 1859-1868 celle d’un nouveau bassin à flot, une loi du 18 juin 1878 déclara d’utilité publique la création d’un port en eau profonde protégé par une forte digue. Très ambitieux, ce projet fut réduit au cours du chantier, auquel on travailla jusqu’en 1887. La digue fut inaugurée le 4 juin 1889 par le président de la République Sadi Carnot. Les quais bordant l’ancien port, portant les noms de Chanzy à l’ouest et Gambetta à l’est, furent refaits en 1891-1893, comme l’illustre ce cliché, qui dévoile l’essentiel du second. Ce port intérieur fut en outre complété entre 1902 et 1911 par un nouveau bassin de marée, qui prit le nom du président Loubet.
Le développement de ces nouvelles infrastructures fut notamment porté par la Chambre de Commerce, qui s’impliqua entre 1884 et 1914 à hauteur de vingt-cinq millions sur les trente-six qui furent alors dépensés pour l’aménagement du port. Cette large participation peut être rappelée ici par la présence de son siège, visible sur la gauche du cliché, au bord du quai. Un peu plus loin dans la même direction apparaissent par ailleurs deux hôtels, qui témoignent du développement du transit de voyageurs.