Londres, Tower Bridge

Cette vue montre le Tower Bridge, et non le London Bridge comme l’indique la légende sur la photographie. Le Tower Bridge enjambe la Tamise au niveau de la Tour de Londres, autre monument emblématique de la capitale du Royaume-Uni. Construit de 1886 à 1894 sous la direction de l’ingénieur John Wolfe Barry (1836-1918) et de l’architecte Horace Jones (1819-1887), le Tower Bridge était alors une prouesse technique dans le domaine des ponts basculants.
Le tablier du pont se trouvant entre les deux tours mesure 61 mètres de long et s’ouvre en son centre lorsque les ponts basculants sont redressés. Originellement, l’ouverture du pont se faisait à l’aide de machineries hydrauliques se trouvant dans les bases des tours, ce premier système n’est plus utilisé depuis la modernisation du pont dans les années 1970. Au-dessus, deux passerelles permettent aux piétons de traverser le fleuve sans être interrompus par le passage des navires. Les deux tours néogothiques de 65 mètres sont composées de structures en acier couvertes de granit de Cornouailles et de pierre de Portland. De part et d’autre de ce pont central, deux ponts suspendus mesurant chacun 82 mètres de long relient les tours aux rives du fleuve.