Lozère, Sainte-Énimie entre le causse de Sauveterre et le causse Méjean

Lozère, Sainte-Énimie entre le causse de Sauveterre et le causse Méjean

Placé sur l’un des lacets de la route de Mende qui gravit la pente à l’ouest de Sainte-Énimie, le photographe a saisi en vue plongeante le bourg qui se développe en contrebas. Organisé de part et d’autre du pont qui franchit le Tarn, celui-ci est dominé au nord par le causse de Sauveterre (sur la gauche) et au sud par le causse Méjean (sur la droite). Ces deux hauts plateaux sont bordés par des pentes prononcées, sur la partie inférieure desquelles s’est développé le village. Faute de terrains plats, ce dernier s’est étendu sur les versants et domine de ce fait encore assez nettement le cours de la rivière. Cette position a imposé de donner au pont et à ses arches une hauteur importante, mais a aussi nécessité la mise en place d’importants ouvrages de soutènement, particulièrement bien visibles dans l’angle inférieur droit du cliché.