Mandalay - Les stupas de la pagode Kuthodaw

Mandalay - Les stupas de la pagode Kuthodaw

La pagode Kuthodaw à Mandalay a été édifiée de 1857 à 1868 sur ordre du roi Mindon qui a fait de Mandalay sa capitale. La ville a perdu son statut de capitale suite à sa conquête par les Britanniques en 1885 mais est restée un important centre spirituel du bouddhisme en Birmanie.
La pagode Kuthodaw est un des plus importants sanctuaires de Mandalay, il est composé de 729 édicules blancs identiques chacun surmonté d’un petit stupa et regroupés autour d’un grand stupa central doré mesurant 57 mètres de haut. Chacun des petits édicules abrite une stèle sur laquelle est copiée une partie du Tripitaka (en sanskrit, ou Tipitaka en pali), un ensemble de textes fondateurs du bouddhisme. Sur cette photographie, on aperçoit une partie des 729 petits stupas et un des lions sculptés qui entourent le stupa central. Les 729 petits stupas ont valu au sanctuaire le surnom de « 450 pagodes » à la fin du xixe siècle, ce surnom se retrouve dans le titre inscrit sur cette photographie. Les 729 stèles rassemblant l’ensemble des textes du Tripitaka sont à l’origine d’un autre surnom du sanctuaire : « le plus grand livre du monde ».
Le sanctuaire a subi de nombreuses dégradations suite à son occupation par les troupes britanniques en 1885, sa remise en état n’a pu être entamée qu’après la libération des lieux de culte ordonnée par la reine Victoria en 1890. Parallèlement aux travaux de restauration, des arbres ont été plantés dans les allées et par la suite plusieurs constructions ont été ajoutées autour du stupa central, modifiant sensiblement l’aspect général du sanctuaire.