Pierre du Soleil, Calendrier aztèque, 1479.

Mexico – Calendrier indien taillé dans le roc 400 ans avant J.C.

Les importantes erreurs de datation et d’identification de la légende de cette plaque de verre ne donnent pas une idée juste du réel état de connaissance de la fin du xixe siècle concernant ce calendrier aztèque, aujourd’hui conservé au Musée national d’anthropologie de Mexico. En effet, Désiré Charnay, explorateur et archéologue de la fin du xixe siècle, précisait dans son Histoire de l’origine des Indiens […] que ce calendrier avait été réalisé sous le règne Moctezuma Ier (1440-1469). La mention de l’explorateur est d’autant plus importante qu’il publia un cliché de ce calendrier aztèque saisi par la photographie en 1861 ; plusieurs exemplaires de tirages albuminés sont réapparus ces dernières années sur le marché de l’art. Cependant, comparé au cliché de Charnay, la plaque du fonds Colbert  diffère en un point : le calendrier est détouré pour l’extraire de son environnement tout en conservant le socle sédimentaire issu probablement de la fouille. Si l’archéologue fit ce choix, c’est sans doute en raison du manque de cohérence visuelle entre le calendrier aztèque et sa muséographie contemporaine. En effet avant d’être transporté dans le Musée national d’anthropologie de Mexico, cette pièce était présentée au sein d’une cathédrale, ainsi que l’explique Charnay  : « découvert le 17 décembre 1790 tandis qu’on travaillait à la nouvelle esplanade de l’Impedradillo. Il fut enchâssé dans les murs de la cathédrale par ordre du vice-roi qui en fit prendre soin comme du monument le plus précieux de l’antiquité indienne » (Désiré Charnay, 1863, vol.2, p. 161). Le détourage sert ici l’analyse purement archéologique de l’objet. Le choix de la « décontextualisation » de l’objet fut également fait par Anatole Bouquet de la Grye (1827-1909) qui prononça en 1882 une conférence à la Société de Géographie. Molténi réalisa à cet effet un ensemble de plaques de verre parmi lesquelles une vue détourée du calendrier Aztèque (Bibliothèque nationale de France, département Société de Géographie, SG XGD-183).