Monthermé (Ardennes), vue générale

Monthermé (Ardennes), vue générale

Pris depuis la Rowa, sur les pentes de la montagne de l’Enveloppe qui surplombe Monthermé au nord, ce cliché montre l’extrémité occidentale de la ville. Établie de ce côté à la fois au bord de la Meuse et sur la pente, elle présente le long du fleuve un front de constructions à peu près continu au sein duquel se signale notamment le grand bâtiment de l’école élémentaire qui, bien qu’en partie dissimulé par des branches, est visible à l’extrême droite de la photographie. Cette dernière montre également l’une des réalisations architecturales majeures de Monthermé, le pont suspendu que la commune fit poser en 1838 pour relier les deux rives et qui fut détruit au début de la Première Guerre mondiale. Cet ouvrage menait de l’autre côté de la Meuse, sur la rive gauche, à l’actuel quai des Bateliers, devant lequel sont amarrés des bateaux.
Le point de vue choisi pour ce cliché a l’intérêt, outre de lui permettre de proposer une vue générale de la ville, de donner à voir au premier plan l’un des chemins permettant de monter sur l’Enveloppe. La roche visible sur la gauche laisse deviner la difficulté que représenta l’aménagement de cette voie. La montagne procurait toutefois d’importantes ressources et, outre des ardoisières, abritait ainsi une carrière d’où l’on tirait des moellons, pierres dures de qualité utilisables notamment pour l’entretien des routes.