Moscou, Façade du Goum sur la place Rouge

Moscou, Façade du Goum sur la place Rouge

Face au Kremlin, le côté nord-est de la place Rouge est occupé par le célèbre grand magasin Goum. Choisi lors d’un concours lancé en 1888, l’architecte Alexander Nikanorovich Pomérantsev remplaça les galeries marchandes qui occupaient cet emplacement par un grand bâtiment dont la façade monumentale est revêtue de granite de Finlande, de marbre et de grès. Avec ses multiples détails décoratifs empruntés à la pratique traditionnelle, son dessin évoque l’architecture russe des xvie et xviie siècles et illustre le goût pseudo-russe qu’affectionnait Pomérantsev et qu’illustre également dans les mêmes années la maison Igoumov. S’inscrivant dans une volonté de s’écarter de l’architecture académique européenne, ce goût entendait revivifier les pratiques nationales. Avec ses deux petites flèches encadrant le pavillon central (visible à droite sur la photographie), la façade du Goum renvoie d’ailleurs au Musée national d’histoire, construit de 1874 à 1883 sur la même place dans le même style pseudo-russe.
L’intérieur, en revanche, présente un aspect tout différent et est couvert par une structure en verre et métal qui fait écho au Crystal Palace construit à Londres pour l’exposition de 1851. Ces « nouveaux passages », comme les nomme la légende portée sur la plaque de verre, devinrent en 1921, par la volonté de Lénine, le premier grand magasin soviétique avant d’abriter dans les années 1930 des bureaux de l’administration puis de retrouver en 1953 leur fonction de magasin.