Nagasaki, panorama

Nagasaki, panorama

Port utilisé par les Portugais et les Hollandais depuis le xvie siècle, Nagasaki fut durant des siècles la ville la plus européenne du Japon. Pour donner à voir la baie autour de laquelle elle s’est constituée, le photographe s’est placé sur sa rive orientale, au sud de l’Oura, à Minamiyamate, et sans doute, plus précisément, dans le jardin qui fut aménagé pour le marchand écossais Thomas Blake Glover. Pris vers le nord-ouest, le cliché ne montre donc pas le port proprement dit, avec son quai maçonné, qui se trouvait au-delà de l’extrémité droite, mais donne à voir la vaste baie naturelle de Nagasaki. Le nombre et la taille des bateaux qui y sont stationnés permettent de prendre la mesure de l’importance du trafic transitant par cette ville.
Au second plan, la photographie montre de plus quelques bâtiments de style occidental, rappelant ainsi la présence de fortes communautés européennes. Au centre, immédiatement au bord de l’eau, on reconnaît ainsi la maison jadis 42D Sagarimatsu tandis que, à l’extrême droite, on distingue une moitié du « Belle Vue Hôtel », créé en 1863. En revanche, on ne voit pas le Nagasaki Hotel, qui fut ouvert en 1898 immédiatement à côté du 42D Sagarimatsu, la photographie étant donc nécessairement antérieure à cette date.